C'est le 15 avril 1993, que le CSP Limoges entre de plain-pied dans l'histoire du sport français en battant en finale la formation italienne du Benetton Trévise d'un certain Toni Kukoc (l'ancien joueur du Jugoplastika Split). Au terme d'un match très éprouvant pour les nerfs des supporters des deux équipes, le CSP Limoges finit par surmonter son adversaire 59 à 55. Pourtant largement dominés en début de match, les Limougeauds avec l'aide du public grec réussirent à surmonter leur début de match inquiétant (4 fautes en 12 minutes pour Dacoury, 22 points marqués seulement en première mi-temps) grâce à une grande performance de leur intérieur Jim Bilba. Cette année-là, le club réussit un doublé (championnat, Ligue des champions), et par la même occasion un triplé historique, celui d'avoir remporté les 3 coupes européennes : Coupe des champions, Coupe Korać et Coupe des coupes ; à ce moment-là seuls 3 autres clubs en Europe ont réussi cette prouesse : Madrid, Milan et Cantù.

Retour à l'accueil