Nous sommes le 30 avril 1993. Lors des quarts de finale du tournoi de tennis de Hambourg (Allemagne), un illuminé saute sur le court et poignarde dans le dos la joueuse yougoslave de 20 ans, Monica Seles. L'agresseur, fervent supporter de l'allemande Steffi Graf, se dit agacé par les victoires à répétitions de Monica Seles. La numéro 1 mondiale au classement ATP (Association des tennismen professionnels) est gravement blessée. Elle reprendra la compétition à Toronto en 1995 et remportera l'Open d'Australie l'année suivante.



Retour à l'accueil