Après la super nes, présentée il y a quelques pages, voici une autre console de salon, qui aura marqué une génération de joueurs durant les années 90, il s'agit de la Playstation première du nom.
Développée par Sony Entertainment, elle est sortie au pays du soleil levant le 3 décembre 1994, avant d'être distribuée au Etats-Unis le 9 septembre 1995 et en Europe le 29 septembre 1995, pour un prix de 2099 francs. (Soit 320€)

Au début des années 80, la bataille fait rage entre les deux géants japonais que sont Nintendo et Sega
La firme Nintendo, recherche un processeur sonore pour sa nouvelle console. Elle s'adresse à Sony. Ce choix était dû à une personne, qui n'est autre que Ken Kutaragi, qui sera quelques temps plus tard le papa de la Playstation. Il donne naissance au processeur SPC 700 qui équipe la super NES.
Mais la fin des années 80, ont également vu la naissance des premiers jeux développés sur Cd rom.
Nintendo, qui veut pas ne se laisser distancer, propose à Sony de leur développer un lecteur de Cd rom. Le projet prend le nom de « Playstation »
Le projet s'annonce sous de bons auspices, mais quelque chose choque le président de Nintendo, Monsieur Yamauchi.
Dans le contrat signé entre les deux sociétés, il est stipulé que c'est Sony qui aura le contrôle sur les CD, donc c'est Sony qui récoltera les royalties.
Yamauchi est furieux. En secret, il décide d'annuler les plans entre sa société et Sony.
Lors du CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas en 1991, Nintendo annonce un partenariat avec Philips, pour la création de l'extension Cd-rom, compatible avec la logithèque du CD-I (console sortie par Philips), et est même autorisé à développer des jeux CD-I avec les certains personnages Nintendo (Dont Mario et Zelda)
L'annonce fut un véritable électrochoc.
Sony décida de réutiliser tout ce qui avait déjà été fait pour en faire une console à part entière, mais Nintendo décide de poursuivre la firme afin d'en interdire la commercialisation, avec comme argument principal, que Nintendo détient les droits du nom.
Le juge fédéral refuse.
En 1992, les deux sociétés se mettent d'accord pour que la Playstation puisse accepter les jeux Snes, mais Sony voit les limites de la Snes, et Sony décide de produire sa console seul.

Le premier modèle sort fin 1994, et d'autres seront proposés durant toute sa durée de vie pour résoudre certains problèmes.
Elle proposa un modèle vendu avec une manette analogique vibrante. Appelée « Dual Shock » elle sortira novembre 1997.

Cette console va contribuer, au succès de différents genres comme le Survival horror, comme Resident Evil, ou encore à la reconnaissance mondiale du RPG avec l'inévitable série Final Fantasy.(Où comment Square passe de Nintendo à Sony)

Plus proche de nous en 2000, un modèle new look est proposé sous le nom de PS one.

La fin de la production de la console est annoncée en 2006. A cette date, on comptait 102,46 millions de PlayStation vendues dans le monde (dont 40,12 millions en Europe) et 961 millions de jeux vendus dans le monde

A voir un TOP ten des jeux sur PS1 : (le son n'est pas trés bon)



A découvrir sur ce blog :
Découvrez le vrai nom de Bernard Minet !
Retour à l'accueil