Quel est le point commun entre "La planète des singes" et "Du pont de la rivière Kwai" ? Réponse : Leur auteur français : Pierre Boulle. Sa mort en 1994 est l'occasion pour nous de vous parler de ce génie très connu aux US. 

Pierre Boulle, né le 20 février 1912 en Avignon et décédé le 31 janvier 1994, est un écrivain français, ingénieur de formation

William Conrad, son premier roman est publié en 1950. Il avait 38 ans et aucune formation littéraire, mais l'histoire d'agents secrets de Boulle a une aura d'authenticité qui séduit la critique.

Deux des romans de Pierre Boulle connurent une notoriété mondiale, grâce à leurs adaptations cinématographiques : Le Pont de la rivière Kwaï et La Planète des singes (1963) et à leur traduction en langue anglaise par Xan Fielding, ancien officier du Special Operations Executive pendant la guerre 1939-45.

Le Pont de la rivière Kwaï a obtenu le Prix Sainte-Beuve en 1952. Inspiré d'une période de sa vie d'engagé dans les FFL, le roman et le film de 1957 de David Lean, ont assuré la célébrité de Pierre Boulle.

La Planète des singes a connu de nombreuses adaptations (téléfilms, cinéma (1967, par Franklin Schaffner et 2001 par Tim Burton), bandes dessinées), aucune d'entre elles n'est vraiment fidèle à l'original. Cette œuvre de science-fiction remet en question la définition de l'humanité.

Le photographe a été adapté au cinéma par Jean-Claude Tramont sous le titre Le point de mire en 1977.

En 1976, pour l'ensemble de son œuvre, Pierre Boulle reçut le Grand Prix de la Société des Gens de Lettres.

Pierre Boulle fut, avec Jacques Spitz et René Barjavel, le pionnier de la science-fiction française. Dans une histoire écrite en 1949, Une Nuit Interminable, publiée dans le recueil Contes de l'Absurde (1953), Pierre Boulle joue avec les paradoxes temporels, à la manière d'un Barjavel dans Le Voyageur Imprudent, faisant preuve d'un étonnant modernisme. Ce recueil est par ailleurs le premier recueil de nouvelles de science-fiction françaises.

Il est l'un des auteurs français les plus traduits et les plus connus à l'étranger, plus particulièrement aux États-Unis où ses romans connurent un grand succès, dopés par les adaptations cinématographiques du Pont de la rivière Kwaï et de la Planète des Singes. Il fut ainsi l'objet d'une étude littéraire, Pierre Boulle de Lucille Frackman Becker, parue chez Twayne Publishers et jamais traduite en français.

Par exemple, dans la série télévisée dérivée d'X-Files The Lone Gunmen, dans l'épisode Planet of the Frohikes, on trouve le Boulle Behavioral Institute, en hommage à l'auteur de science-fiction français. Par ailleurs, dans l'épisode 4 de la première saison de X-Files (le Diable du New Jersey), un ranger s'appelle Peter Boulle.

 

Retour à l'accueil