Samedi 15 septembre 1990

 

Guerre du Golfe : Le président français François Mitterrand après cinq semaines d'hésitation, et suite au saccage des locaux de l'ambassade de France au Koweït, décide de l'envoi dans le Golfe, d'un corps expéditionnaire, qui sera porté à 12 000 hommes : la « force Daguet », dont 5 000 soldats de la Force d'action rapide, équipés de chars et d'hélicoptères, et soutenus par une trentaine d'avions de combats, seront déployés sur le flanc ouest du dispositif américain en Arabie saoudite.

Retour à l'accueil